Directives anticipées

Accueil » Directives anticipées

Qui peut les rédiger ? quand et comment ?

Toute personne majeure peut rédiger ses ” directives anticipées ” : ce sont vos volontés, exprimées par écrit, sur les traitements ou les actes médicaux que vous souhaitez ou non, si un jour vous ne pouvez plus communiquer après un accident grave ou à l’occasion d’une maladie grave. Elles concernent les conditions de votre fin de vie, c’est à dire de poursuivre, limiter, arrêter ou refuser les traitements ou actes médicaux.
Le professionnel de santé doit respecter les volontés exprimées dans les directives anticipées, conformément à la législation en vigueur.

Vous pouvez donner vos directives sur les décisions médicales à prendre pour le cas où vous seriez un jour dans l’incapacité de vous exprimer.
Même si envisager à l’avance cette situation est toujours difficile, voire angoissant, il est important d’y réfléchir.
Toute personne majeure peut les rédiger, mais ce n’est pas une obligation.
Un modèle de formulaire est disponible en document à télécharger.